Biographie

 

Depuis toujours, Maryse regarde, dessine et peint.

Ses premiers modèles seront les œuvres des grands maîtres, Chardin, Vlaminck, Degas, Lancret, Greuze, Daumier…, dont elle reproduit avec une minutie amoureuse chaque trait, chaque nuance de couleur… avant de donner forme à ses propres représentations du monde, à l'huile, au pastel, à l'aquarelle. Maryse entre aux Beaux-Arts mais sa peinture figurative se heurte aux tendances abstraites qui font loi en 78. Dommage…

C'est ainsi qu'en 1981, elle intègre l'équipe de Jean-Paul Belmondo où elle devient rapidement maquilleuse en chef, et enchaîne plus de 80 films, pubs, et spectacles.
A côté de ce travail de maquillage, qui n'est autre qu'une peinture éphémère sur la toile de visages uniques, Maryse ne lâche pas ses pinceaux, ni ses crayons d'artiste. En 2001, elle découvre le matériau verre, d'abord par le biais du vitrail puis par celui du fusing. Une seconde passion prend naissance et elle décide de s'y investir professionnellement en étudiant différentes techniques de transformation du verre qui lui donne la possibilité de créer  sans limite. 

L'univers de sa première carrière cinématographique conduit son travail vers des installations de pièces uniques racontant des histoires. Au délà des apparences, une fausse légereté, ces démarches sont des questionnements sur la vie, son sens et son essentiel.